Ce CLM de plus de cinquantes bornes peut s'avérer décisif, en ce sens qu'il est varié dans son contenu, et si la distance peut avantager les purs rouleurs, le profil ne lèse pas les grimpeurs......

Bilan ce soir !

  

 

NIBALI EN ROSE !!!

Les premiers coureurs s'élancent peu après midi. Le meilleur temps provisoire est ,d'abord, à mettre au crédit de Maxim Belkov. Le coureur de Katusha termine en 1h21'32". Rapidement, sa marque est battue par Jesse Sergent (RadioShack-Leopard) lequel boucle le chrono en 1h18'27". La difficulté du contre-la-montre crée des écarts très importants, à l'image de Mark Cavendish qui termine à près de 10 minutes d'Alex Dowsett.

Le coureur de Movistar, parti en 39ème position, signe un temps en 1h16'27". Il ne sera plus jamais battu. Seul Tanel Kangert (Astana), l'équipier de Vincenzo Nibali vient créer de l'incertitude au sommet de la bosse finale à 11 %. Mais, l'Estonien échoue pour 14 secondes ce qui lui offre la deuxième place provisoire, avant que Bradley Wiggins ne vienne mourir à 10 secondes d'Alex Dowsett.

 

Bradley Wiggins crève... et termine fort

Le vainqueur du Tour de France 2012, pénalisé par une crevaison après quelques kilomètres, n'est pas parvenu à refaire son retard sur ses concurrents. Le leader de Sky a, pourtant, terminé très fort son effort, grapillant 49 secondes à Dowsett dans la dernière partie du contre-la-montre.

Le grand vainqueur du jour dans la bataille des favoris est, bel et bien, Vincenzo Nibali. L'Italien s'empare du maillot rose grâce à un excellent chrono, qu'il boucle en quatrième position après avoir été en tête au premier intermédiaire. Avec onze secondes perdues sur Wiggins, l'Italien a fait mieux que limiter la casse. Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), dix-huitème du jour à 2'33", est lui, un des grands perdants de la journée.

 

Les images :

# 9 : Belkov s'impose, Hesjedal plonge...

Une étape tourmentée histoire de bien finir d'épuiser les forces des coureurs avant la journée de repos à venir.

Belkov solo, Hesjedal sous l’eau

Le Russe Belkov s'impose à Florence, pendant que Hesjedal perd 1 minute sur les favoris, et que Wiggo, décidément archi mou dans les descentes est resté longtemps distancé....

Le final en images :

Retour à l'accueil