Pas de prologue mais une première étape en ligne qui s’élancera de Suisse – inédit dans l’histoire de l’épreuve -, deux arrivées aux sommets de cols (Valmorel et Risoul le dernier jour) et deux autres en bosse (Champéry et Superdévoluy), un test de l’enchaînement Alpe d’Huez – Sarenne (mais en début d’étape) prévu cet été sur la grande boucle, un chrono raccourci au Parc des Oiseaux en milieu de semaine et une seule vraie étape pour sprinteurs, à Grenoble : le parcours du Critérium du Dauphiné 2013, qui s’élance ce dimanche, se place résolument sous le signe de la montagne.
 

 

Dimanche 02/06 : Champéry / Champéry (121 km)

 

 

La victoire de David Veilleux (Europcar) en images :

 

 

 

 

Lundi 03/06 : Châtel – Oyonnax (191 km)

 

 

 

Viviani (Cannondale) s'impose au sprint à Oyonnax. Il devance Meersmann et Gallopin.

 

Mardi 04/06 : Ambérieu-en-Bugey – Tarare (167 km)

 

 

Edvald Boasson Hagen règle au sprint le peloton à Tarare.

 

Mercredi 05/06 : Villars-les-Dombes – Parc des Oiseaux (32,5 km, CLM individuel)

 

 

Troisième du chrono du Parc des Oiseaux, Christopher Froome a mis 2’45 à Alberto Contador, seulement soixantième. Mais c’est son coéquipier chez Sky, Richie Porte, qui est gratifié de l’image choc du jour : doubler l’Espagnol, parti deux minutes avant lui. Le camp britannique marque des points face à ses rivaux danois. Pendant que Tony Martin assume son statut de meilleur rouleur du monde en s’imposant aisément et que Rohan Dennis prend le maillot jaune.


Jeudi 06/06 : Grésy-sur-Aix – Valmorel (139 km)

 

 

 

 

 

 

Le profil de l’ascension finale

 

Et Chris Froome s'impose après l'attaque dans les deux derniers km de Contador...... un final.... véloce !!!

 


 

 

 

Vendredi 07/06 : La Léchère – Grenoble (143 km)

 

 

Victoire de T. Voeckler après une longue échappée.


 

Samedi 08/06 : Le Pont-de-Claix – Superdévoluy (187,5 km)

 

 

Belle victoire de Samuel Sanchez.......

 

 

Dimanche 09/06 : Sisteron – Risoul (155,5 km)

 

 

Le profil de l’ascension finale

 

Premier Froome, deuxième Porte. Troisième succès de rang de l’équipe Sky sur le Dauphiné, second doublé. La formation britannique a pris l’habitude d’exhiber sa force sur les routes françaises à trois semaines du rendez-vous juilletiste. Elle s’annonce imbattable sur le Tour. Vraiment ?

Sans rivaux

En dehors de la domination de Christopher Froome, vainqueur sans trembler de son premier Dauphiné, deux images sont à retenir de cette semaine alpestre : Richie Porte qui double Alberto Contador sur le chrono et… Richie Porte qui suit son chef de file dans la montée de Risoul dans une attaque conjointe effarante. La performance d’un lieutenant rehausse toujours celle de son leader. Quand il termine deuxième derrière celui-ci au classement général, la marge qui le sépare de ses premiers adversaires n’en parait que plus impressionnante. Christopher Froome et Richie Porte, séparés de 58 secondes au général final du Dauphiné 2013, était au dessus des autres. Au dessus des challengers que sont Alejandro Valverde et Joaquin Rodriguez, seulement septième et seizième. Au dessus des Saxo-Tinkoff, sixième et dixième avec Michael Rogers et Alberto Contador. Le chiffre le plus frappant, c’est l’avance de Sky au classement par équipes : douze minutes dans la vue de l’équipe danoise. Une course à sens unique.

Retour à l'accueil