Après un tour de France verrouillé par le team SKY qui a vu la victoire incontestée de Wiggins, la vuelta 2012 s'annonce comme une course bien plus ouverte, et cette année encore, on devrait avoir droit à un superbe spectacle dans les montagnes du nord du pays.

Le parcours :

C’est par un chrono par équipes de seize kilomètres que ce Tour d’Espagne va commencer. Jusque-là, l’épreuve est fidèle à ses habitudes. Elle l’est tout autant en proposant, lors de la onzième étape, un contre-la-montre difficile de quarante bornes, avec à mi-chemin l’ascension de l’Alto Monte Castrove, en troisième catégorie. Voilà pour l’exercice solitaire. Le reste, ce sera beaucoup de montagne, pour une course qui s’annonce donc promise aux grimpeurs. Comme pour rentrer dans la surenchère par rapport aux organisateurs du Tour d’Italie, ceux du Tour d’Espagne n’ont pas fait dans la dentelle. Il faudra arriver très frais au départ de Pampelune et ne pas connaître de jours sans sur la route de Madrid.

 Dès le premier lundi, ce Tour d’Espagne vivra un moment important avec une arrivée à Arrate, haut-lieu du Tour du Pays basque. C’est dans cette région férue de cyclisme que les choses sérieuses commenceront. Et dès le lendemain, on enchaînera avec la montée vers la station de Valdezcaray. Le jeudi, encore un danger avec la jolie mais courte ascension à destination de Jaca. Des amuses-gueules avant le vrai premier grand rendez-vous pour la huitième étape, avec arrivée en haute-altitude en Principauté d’Andorre.

Après le chrono individuel, ce sera l’impitoyable dernière ligne droite. Le Mirador d’Ezaro sera assez comparable à la Peña Cabarga, mais ne sera rien en comparaison avec les 14e, 15e et 16e étapes. D’abord, il faudra se coltiner une journée à cinq cols avec le Puerto de Ancares pour finir. Puis ce sera au tour des mythiques Lacs de Convadonga, où chaque Espagnol fera tout pour gagner. Mais le plus corsé, ce sera l’enchaînement San Lorenzo, Puerto de la Cobertoria et montée de Cuitu Negru, extension de la station de ski de Valgrande-Pajares qui propose des pourcentages moyens à 13 % sur 2 800 mètres et des pics à 25 %.

Et ce ne sera pas fini. La 17e étape, qui se terminera une fois encore en altitude à Fuente De, ne sera pas la plus dure de cette Vuelta, mais que dire de la 20e ? Là, il va falloir être très solide physiquement et mentalement, à la veille de l’arrivée. Comme en 2010, il faudra se farcir la Bola del Mundo, col redoutable où Vincenzo Nibali et Ezequiel Mosquera s’étaient à l’époque livré une bataille d’anthologie. Mais avant d’attaquer le géant du Système central, quatre autres cols seront à négocier, pour ce qui sera assurément l’étape la plus importante de ce Tour d’Espagne, et l’un des très grands rendez-vous de la saison. Avant la parade finale à Madrid, qui récompensera forcément un sacré coureur.

 

Etape 1 : Movistar Team devant les autres.....

Le contre-la-montre par équipes de Pampelune (16,5 km) qui faisait office de 1ère étape du Tour d'Espagne a été remporté par la Movistar Team. Dernière équipe à s'élancer, l'équipe espagnole signe le meilleur temps en 18'51", soit 10 secondes de mieux que la Rabobank et Omega Pharma-Quick Step. Jonathan Castroviejo est le 1er Maillot Rouge de cette Vuelta.

 

Etape 2 : John Degenkolb au sprint.....

La 2ème étape du Tour d'Espagne, entre Pampelune et Viana, s'est finie au sprint. Ben Swift (Team Sky) a lancé le sprint de loin, mais il se fait rattraper dans les derniers mètres par Allan Davis (Orica-GreenEdge). L'australien avait quasiment course gagnée, mais John Degenkolb (Argos-Shimano) a surgi de nulle part pour s'imposer de justesse. Jonathan Castroviejo (Movistar Team) garde le Maillot Rouge de leader.

 

Etape 3 : Valverde à Arrate.....

Profil de la 3e étape du Tour d'Espagne 2012 


La 3ème étape de la Vuelta entre Faustino V et Eibar a permis aux favoris de s'attaquer sur les pentes d'Arrate. Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) a attaqué 5 fois mais il n'a pu empêcher le retour de Valverde (Movistar Team), Rodriguez (Team Katusha) et Froome (Team Sky). Ces 4 là se sont disputés la victoire au sprint et Valverde l'emporte sur le fil devant Rodriguez et prend le Maillot Rouge par la même occasion.

 

12 derniers km (Eng) :

Résumé vidéo (Fra) :


Etape 4 : 2° arrivée au sommet pour Clarke.....

 

La 4ème étape du Tour d'Espagne a été remportée par Simon Clarke (Orica-GreenEdge) devant Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step). Les 2 coureurs sont les rescapés d'une échappée au long cours. Dans le peloton, une chute puis un coup de bordure orchestré par le Team Sky piège Alejandro Valverde (Movistar Team) qui concède 1 minute sur le groupe des favoris. Igor Anton (Euskaltel-Euskadi) perd une trentaine de secondes dans l'ascension finale. Joaquim Rodriguez (Team Katusha) est le nouveau Maillot Rouge.

 

 

Résumé vidéo (Fra) :

Etape 5 : Degenkolb bisse !

Un sprint massif a conclu la 5ème étape du Tour d'Espagne disputée autour de Logrono. John Degenkolb (Argos-Shimano) remporte sa 2ème étape sur la Vuelta en devançant Daniele Bennati (RadioShack-Nissan) et Gianni Meersman (Lotto-Belisol). Joaquim Rodriguez (Team Katusha) reste le leader du classement général.

 

Etape 6 : Rodriguez en force.....

 

La 6ème étape du Tour d'Espagne entre Tarazona et Jaca a permis à Joaquim Rodriguez (Team Katusha) de conforter sa 1ère place au classement général. L'espagnol est le seul à pouvoir suivre Chris Froome (Team Sky) dans les rampes finales à 13 % et le dépose lors du sprint final. Alejandro Valverde (Movistar Team) est 3ème, Contador (Saxo Bank-Tinkoff) 4ème à 18 secondes de Rodriguez.

 

 

Etape 7 : Degenkolb fais la passe de 3 !

John Degenkolb (Argos-Shimano) remporte une 3ème victoire d'étape sur ce Tour d'Espagne. Au circuit moto d'Alcaniz, l'allemand précède Elia Viviani (Liquigas-Cannondale) et Allan Davis (Orica-GreenEdge). Nacer Bouhanni (FDJ-BigMat) est encore 4ème. Joaquim Rodriguez (Team Katusha) reste le Maillot Rouge de la Vuelta.


Etape 8 : Pour Valverde........

 


La 1ère étape de haute-montagne a vu la victoire d'Alejandro Valverde (Movistar Team). A la Collada de la Gallina, Valverde s'impose après avoir repris Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) dans les 30 derniers mètres. Joaquim Rodriguez (Team Katusha) est 2ème. Chris Froome (Team Sky) s'est montré offensif dans l'ascension mais a flanché dans le dernier kilomètre. Il perd 15 secondes. Joaquim Rodriguez accroît ainsi son avance au classement général.


 

 

Etape 9 : 1° bouquet de l'année pour Gilbert !

 Philippe Gilbert tient enfin son 1er succès de la saison. Le Belge s'est échappée avec Joaquim Rodriguez (Team Katusha) dans la côte de Montjuic à 4 km de l'arrivée. Gilbert a devancé Purito au sprint tandis que Paolo Tiralongo (Astana) prend la 3ème place avec 9 secondes de retard. Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) et Chris Froome (Team Sky) perdent 12 nouvelles secondes sur Rodriguez. 

 

Etape 10 : Degenkolb roi du sprint !

 John Degenkolb (Argos-Shimano) ne laisse même pas les miettes à ses adversaires. Le sprinteur allemand remporte à Sanxenxo sa 4ème victoire d'étape sur ce Tour d'Espagne. Nacer Bouhanni (FDJ-BigMat) doit se contenter de la 2ème place tandis que Daniele Bennati (RadioShack-Nissan) termine 3ème. Aucun changement au classement général, Joaquim Rodriguez (Team Katusha) reste le Maillot Rouge. 

Etape 11 : Rodriguez toujours en rouge... Contador à 1" !!!

Le Suédois Fredrik Kessiakoff (Astana) remporte la 11ème étape du Tour d'Espagne, un contre-la-montre escarpé de 39,6 kilomètres. Il précède Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) de 17 secondes et Chris Froome (Team Sky) de 39 secondes. Joaquim Rodriguez (Team Katusha) réalise un excellent chrono en terminant 7ème à 1'17". Du coup, Rodriguez conserve le Maillot Rouge pour une seconde d'avance sur Contador.

 

Etape 12 : Un final étourdissant pour Rodriguez


      Joaquim Rodriguez (Team Katusha) profite de l'ascension vers le Mirador de Ezaro pour accroître son avance au classement général. Seul Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff) a pu suivre Purito dans le mur final, mais il concède 7 secondes lors du sprint final. Alejandro Valverde (Movistar Team) est 3ème de l'étape à 13 secondes. Chris Froome (Team Sky) perd 23 secondes. Au classement général, Rodriguez a désormais 13 secondes d'avance sur Contador et 51 sur Froome.

 

Etape 13 : Steve Cummings en finisseur...

La 13ème étape du Tour d'Espagne est revenue à Steve Cummings (BMC Racing Team). Membre d'une échappée de 7 coureurs, Cummings a attaqué à 3 kilomètres de l'arrivée pour s'imposer en solitaire à Ferrol avec quelques secondes d'avance sur Cameron Meyer (Orica-GreenEdge) et Juan-Antonio Flecha (Team Sky). Le peloton arrive 40 secondes plus tard, réglé par John Degenkolb (Argos-Shimano) au sprint. Joaquim Rodriguez (Team Katusha) conserve son Maillot Rouge.


Etape 14 : La vuelta prend de la hauteur.... Rodriguez enfonce le clou...

Profil de la 14e étape du Tour d'Espagne 2012 

 

La 14ème étape de la Vuelta, reliant Palas de Rei et Puerto de Ancares, a été remportée par l'Espagnol porteur du maillot rouge Joaquim Rodriguez (Team Katusha), devant Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff bank) et Alejandro Valverde (Movistar Team).

 

Etape 15 : Statut Quo à Covadonga....

 

La 15ème étape de la Vuelta est remportée par l'Espagnol Antonio Piedra (Caja Rural). Rodriguez toujours en rouge malgré le train d'enfer de Contador, Valverde passe 3°, Froome ayant coulé une bielle dans la montée finale.



Etape 16 : Cataldo au bout de lui même !

 

 

L'Italien Dario Cataldo (Omega Pharma-Quick Step) s'impose devant Thomas De Gendt (Vacansoleil-DCM) après une arrivée harassante à 23%.

Rodriguez Contador s'isolent en tête, Valverde ayant craqué peu de temps avant l'arrivée. 

      Résumé vidéo (Fra) :

Etape 17 : Contador maillot rouge.... énorme !


  

Et la Vuelta bascula. Alberto Contador a réussi quelque chose d’inattendu et d’insoupçonné : un putsch sur une offensive lointaine, lors d’une étape qui n’était pas, sur le papier, l’une des plus difficiles et décisives. A cinquante kilomètres de l’arrivée de Fuente Dé, le coureur de Saxo Bank a testé Joaquin Rodriguez, l’a distancé avec l’aide de ses coéquipiers et de certains sympathisants, pour finalement gagner l’étape et prendre le maillot rouge. Alejandro Valverde est son nouveau dauphin. Joaquin Rodriguez a presque tout perdu.

 

Etape 18 : Bennati au sprint.

La 18ème étape de la Vuelta s'est conclue par un sprint massif à Valladolid, remporté par Daniele Bennati (RadioShack-Nissan).


Etape 19 : Gilbert en puncher.

Philippe Gilbert, le Belge de la formation BMC Racing Team s'est imposé lors de la 19ème étape. C'est la deuxième victoire du Belge sur la Vuelta. Il devance Valverde (Movistar Team) et Moreno (Team Katusha).


Etape 20 : Bola del Mundo.... pour Menchov !

 

Dans la dernière ascension, Menchov et Porte lâchent De Weert. Alors que Richie Porte fait tout le travail en tête, les deux hommes entament les trois derniers kilomètres de l'étape, les plus durs. Sur des routes étroites au mauvais revêtement, Menchov dépose Porte dans les derniers mètres et s'impose en beauté. Derrière, les favoris s'affrontent. C'est Rodriguez qui lance les hostilités, suivi par Contador. Valverde, lui, craque, bientôt imité par Contador. Sur de tels pourcentages, Rodriguez est imbattable et s'élance à la conquête de la deuxième place. Contador monte à son rythme afin de ne pas se mettre dans le rouge, et est finalement rattrapé puis doublé par Valverde. Contador finit dans le dur et perd beaucoup de temps, mais sauve tout de même son maillot rouge, alors que Valverde parvient, grâce à de gros efforts, à conserver sa deuxième place. Contador sera donc, demain, le vainqueur de la 67ème Vuelta.
Demain, 21ème et dernière étape entre Cercedilla et Madrid (115 kilomètres).


Etape 21 : Degenkolb en finis, CONTADOR GAGNE CETTE VUELTA !

C'est John Degenkolb (Argos-Shimano) qui s'impose au sprint dans les rues de Madrid pour l'ultime étape de la Vuelta. C'est son cinquième succès sur l'épreuve. Il devance Elia Viviani (Liquigas-Cannondale) et Daniele Bennati (RadioShack-Nissan). Alberto Contador (Saxo Bank-Tinkoff Bank) remporte comme prévu le classement général de cette 67ème édition. Valverde prend le maillot vert à Rodriguez.

 

Retour à l'accueil