Joaquim Rodriguez (Katusha) s’est adjugé la 106e édition du Tour de Lombardie sous des conditions atmosphériques déplorables. L’Espagnol s’est imposé en solitaire au terme des 251 km de course.

(Vidéos) Tour de Lombardie 2012 : Joaquim Rodriguez en costaud

Après une Vuelta décevante, qu’il a terminé sur la dernière marche du podium après avoir passé une quinzaine de jours en rouge, Joaquim Rodriguez a repris du poil de la bête sur le Giro di Lombardia, ultime classique World Tour de la saison, et en a profité pour passer devant Bradley Wiggins au classement mondial.

Deux Espagnols sur le podium

Présent aux côtés des meilleurs dans le final, le Barcelonais a placé une accélération tranchante dans les plus forts pourcentages du Villa Vergano, une montée de 3 km située à 10 bornes du but, et s’est détaché du groupe de tête. Rodriguez a creusé l’écart avec ses cinq poursuivants (Contador, Santambrogio, Henao, Uran et Quintana) dans la descente technique et s’est finalement imposé en solitaire dans les rues de Lecco sous une pluie torrentielle.

Irrésistible sur la Flèche Wallonne en début de saison, où il s’était imposé sans grande difficulté devant Michael Albasini et Philippe Gilbert, l’ancien coureur de la Caisse d’Epargne a remporté sa deuxième classique de l’année et sa dixième victoire de la saison.

Samuel Sanchez, revenu sur le groupe des poursuivants dans la descente, s’est adjugé la deuxième place au sprint. Il a devancé sur la ligne le Colombien Rigoberto Uran (Sky) et l’Italien Mauro Santambrogio (BMC). Le vainqueur sortant Oliver Zaugg (RadioShack-Nissan) a pris la 8e place, juste devant Alberto Contador (Saxo Bank).

Des chutes à tire-larigot

Le Tour de Lombardie avait l’habitude de se courir à la fin du mois d’octobre, à une période où la pluie et le vent s’abattent sur l’Europe. Même si cette édition a été décalée de trois semaines, elle n’a pas été épargnée par des conditions désastreuses et nous a offert un spectacle de toute beauté. Nombreux sont les coureurs qui ont vu leur destin s’assombrir sur les 255 km de course entre Bergame et Lecco. Philippe Gilbert, médaillé d’or aux championnats du monde de Valkenburg, Alessandro Ballan, Luca Paolini et Kevin de Weert ont tous touchés le sol et ont vu leur rêve de victoire s’envoler en l’espace d’un claquement de doigt.

Profil

Profil du Tour de Lombardie 2012 

    

Retour à l'accueil