Moreno Moser (Cannondale) a remporté la plus belle victoire de sa carrière ce samedi à l’occasion de la Strade Bianche, une semi-classique toscane courue entre Gaiole in Chianti et Sienne. L’Italien s’est imposé en solitaire au terme des 188 km de course.

Strade Bianche 2013 - Moreno Moser

On s’attendait à voir Peter Sagan lever les bras dans les rues de Sienne. Finalement, c’est son coéquipier Moreno Moser, jeune de 22 ans, qui est allé chercher la victoire. Et avec la manière.

Dans l’avant-dernier secteur de terre, le jeune italien est parti à la poursuite de l’échappée matinale, composée de Aleksejs Saramotins (IAM), Michael Schär (BMC), Maxim Belkov (Katusha) et Giairo Ermeti (Androni). En quelques coups de pédale, le coureur de la Cannondale est revenu sur Juan Antonio Flecha (Vacansoleil), en chasse-patate depuis 30 bornes, et sur le quatuor de tête.

A la flamme rouge, voyant le peloton revenir mètres après mètres sur le groupe de tête, Moser a placé une ultime banderille et s’est envolé vers la victoire. Il s’est imposé en solitaire et a décroché son premier bouquet de la saison. Vainqueur à six reprises l’an passé pour sa première année professionnelle, le neveu de Francesco Moser a une nouvelle fois montré l’étendue de son talent.

Peter Sagan a fait parler son punch dans l’ultime ascension et s’est adjugé la seconde place, laissant la victoire à son coéquipier, qui lui avait été précieux quelques jours plus tôt sur le GP Camaiore. Il a signé un doublé époustouflant pour l’équipe Cannondale. Rinaldo Nocentini (AG2R) a terminé à une belle troisième place et Fabian Cancellera (RadioShack), vainqueur de l’édition 2012, a échoué au pied du podium.

13 derniers kilomètres (Ita) :

Profil

Strade Bianche 2013 - profil

Profil des 20 derniers km

Strade Bianche 2013 - profil final

Parcours

Strade Bianche 2013 - parcours

Photo : Sirotti

Retour à l'accueil