Les épreuves de cette 85ème édition des Championnats du Monde se dérouleront pendant la semaine du 15 au 23 septembre dans la Province de Limbourg aux Pays-Bas, autour de la ville de Valkenburg qui donne son nom à cet événement.

Vous trouverez dans cet article le programme des épreuves suivantes : le contre-la-montre individuel, la course sur route et particularité de cette année : le retour du contre-la-montre par équipe de marques. Enfin, vous retrouverez le profil des courses Hommes Elite. 

Programme Hommes Juniors et Espoirs

Le lundi 17 septembre sera une journée consacrée aux contre-la-montre individuels des catégories Juniors et Espoirs. En effet, la course Juniors de 26.6 km débutera à 10h. L’épreuve Espoirs commencera, quant à elle, à 14h et fera 36 km. Les deux courses se dérouleront entre Landgraaf et Valkenburg.

Le départ de la course en ligne Espoirs sera donné le samedi 22 septembre à 9h. L’épreuve se déroulera sur circuit fermé d’une distance totale de 161km, soit dix tours de 16.1km.

La course en ligne Juniors aura aussi lieu sur circuit mais sur une distance totale de 128.8 km soit huit tours de circuit entre Maastricht et Valkenburg. Elle se déroulera le dimanche 23 septembre à partir de 9h.

Programme Femmes Juniors

Les cyclistes de la catégorie Juniors s’aligneront le mardi 18 septembre à partir de 10h30 pour le contre-la-montre individuel de 15.6 km entre Eijsden et Valkenburg. Elles disputeront ensuite la course en ligne le vendredi 21 septembre dès 14h sur circuit.

Programme Femmes Elite

Dans cette catégorie, trois épreuves sont prévues. La première étant le contre-la-montre par équipe de marques le dimanche 16 septembre à partir de 11h. L’épreuve de 34.2km se déroulera entre Sittard et Valkenburg et comportera deux ascensions : le Lange Raarberg et le Cauberg.

Le mardi 18 septembre, entre Eijsden et Valkenburg, les cyclistes parcourront 24.1 km pour le compte du contre-la-montre individuel.

La dernière épreuve sera la course en ligne dur circuit fixe le samedi 22 septembre à partir de 14h30.

Contre-la-montre par équipes Hommes Elite

Le contre-la-montre par équipe ouvrira le bal des épreuves de ces Championnats du Monde, le dimanche 16 septembre dès 13h30. Cette épreuve sera ouverte aux équipes World Tour mais aussi aux équipes ProContinental et Continental après sélections. Ce ne seront donc pas des équipes nationales qui s’affronteront.

Les équipes devront parcourir 53.2 km entre Sittard et Valkenburg. Trois difficultés sont répertoriées sur ce parcours : Lange Raarberg dont le pourcentage d’inclinaison est en moyenne de 4.5 % sur 1.3 km à un peu plus de 20 km du départ, Bergseweg à moins de 40 km du départ, une montée de 2.7 km à 3.3 % de moyenne et Cauberg avant l’arrivée, une ascension de 1.2 km à 5.8 % de dénivelé.

Loin d’être plate, cette épreuve privilégiera la cohésion d’équipe où chaque cycliste aura son rôle à jouer au cours de la course pour parvenir à faire le meilleur temps.

Profil du contre-la-montre par équipe Hommes Elite

 

    

 

 

Carte du parcours du contre-la-montre par équipe Elite

 

    

 

 

 

Contre la montre Hommes Elite

On assistera ensuite, le mercredi 19 septembre dès 13h30, à une épreuve habituelle des Championnats du Monde : le contre-la-montre individuel qui se disputera entre Heerlen et Valkenburg où se trouve l’arrivée de l’Amstel Gold Race. Les cyclistes parcourront 45.7 km au cours desquels se succéderont trois cols dont l’impitoyable Cauberg avant l’arrivée.

Profil du contre-la-montre Elite

 

    

 

 

Carte du parcours du contre-la-montre individuel Elite

 

    

 

 

Epreuve en ligne Hommes Elite

L’épreuve de clôture de ces Championnats du Monde sera la course en ligne, une épreuve de 267 km disputée le dimanche 23 septembre dont le départ sera donné à Maastricht à 10h45. Les cyclistes auront à parcourir 107km en ligne à travers les paysages néerlandais durant lesquelles se succéderont sept ascensions.

C’est ensuite sur circuit fermé que se terminera la course autour de la ville de Valkenburg : les cyclistes auront à effectuer un premier tour de circuit partiel avant 9 tours complets de 16.5 km chacun. Sur ce circuit, se dresseront deux cols non négligeables : le Cauberg, avec un passage à 12 % pendant la montée de 1.2 km et le Bemelerberg dont l’ascension se déroulera sur 900m et le dénivelé sera d’environ 5 %.

Profil de la course en ligne Elite

 

 

 

Carte du parcours de la course en ligne Elite


 

  

 

LES RESULTATS...... VALKENBURG 2012 : 

  La formation allemande Specialized a remporté le contre-la-montre par équipes dames des Championnats du monde de cyclisme sur route à Valkenburg. L'équipe victorieuse conduite par l'Américaine Amber Neben a parcouru les 34,2 kilomètres menant de Sittard/Geelen à Valkenburg en 46 min 31 sec, à la moyenne de 44,1 km/h.Elles devancent l'équipe Orica et AA Drink.


  L'équipe Omega Pharma-Quick Step s'est imposée à Valkenburg pour les championnats du Monde de contre-la-montre par équipes. Elle devance BMC Racing Team et Orica-GreenEdge sur le parcours de 53,2 kilomètres.

 

  Oskar Svendsen, un Norvégien de 18 ans, a enlevé le titre de champion du monde juniors du contre-la-montre, sur le circuit néerlandais de Valkenburg. Il a devancé de 7 secondes le Slovène Matej Mohoric et de 11 seconces l'Allemand Maximilian Schachmann au terme des 26,6 kilomètres menant de Landgraaf à Valkenburg. Le premier Français, Elie Gesbert (Andel VS), s'est classé 15e, à 48 secondes.

 

  Le Russe Anton Vorobyev a enlevé le contre-la-montre espoirs (moins de 23 ans) des Championnats du monde de cyclisme sur route, lundi après-midi, sur les 36 kilomètres menant de Landgraaf à Valkenburg aux Pays-Bas.Vorobyev, 21 ans, a battu de 44 secondes Rohan Dennis et de 51 secondes Damien Howson, deux Australiens qui ont complété le podium.

 

  La Britannique Elinor Barker, médaillée d'argent l'an passé, a remporté le contre-la-montre juniors filles des Championnats du monde de cyclisme sur route, mardi à Valkenburg. La Galloise, championne d'Europe de poursuite au début de l'été, a repoussé à 35 secondes la Danoise Cecilie Ludwig au terme des 15,6 km du parcours reliant Eijsden à Valkenburg.La jeune fille de Cardiff, née le 7 septembre 1994, est la première Britannique à enlever l'or dans cette épreuve depuis Nicole Cooke (championne olympique sur route à Pékin), elle aussi Galloise, en 2001.

 

 Chez les élites, la domination a été aussi marquée, mais cette fois de la part d'une allemande. Judith Arndt, la championne du monde en titre âgée de 36 ans, a mené l'épreuve de 24,1 kilomètres de bout en bout, elle qui était la dernière à s'élancer. Comme Barker, elle passe à tous les pointages intermédiaires en tête, d'abord avec 6 secondes d'avance sur le meilleur temps, puis avec 10 secondes. Elle conclue la parcours aevc finalement près de 34 secondes de moins que celle qui détenait jusque là la première place, l'Américain Evelyn Stevens, sacrée championne du monde de contre-la-montre par équipe de marque dimanche dernier. Face à la domination de Judith Arndt, les 41 rivales de l'Allemande n'ont rien pu faire, à part se contenter des deux autres marches du podium. C'est finalement la Néo-Zélandaise Linda Villumsen qui prend la médaille de bronze, elle qui a terminé à 40 secondes d'Arndt.

 

 Tony Martin, l'Allemand, a conservé aujourd'hui son titre de champion du Monde du contre-la-montre. Il s'impose en 58'38"76. Taylor Phinney, l'Américain, décroche l'argent à 5 secondes de l'Allemand. Le Biélorusse Vasil Kiryienka complète le podium.

                  (Vidéos) Mondiaux 2012 - Tony Martin, monsieur contre-la-montre 

 

 

 Le Kazakh Alexey Lutsenko a remporté la course espoirs (moins de 23 ans) des Championnats du monde de cyclisme sur route, samedi, à Valkenburg, devant le Français Bryan Coquard. Lutsenko s'est imposé de justesse face à Coquard dans le sprint qui a conclu la course de 177 kilomètres.Le Belge Tom Van Asbroeck, lui aussi battu de peu, a pris la troisième place.

                  (Vidéo) Mondiaux 2012 - Espoirs : Alexey Lutsenko devant Bryan Coquard 

 

 Marianne Vos, la Néerlandaise, s'est imposée en solitaire devant son public, un drapeau des Pays-Bas dans les mains. Elle avait lâché ses compagnes d'échappée dans la montée du Cauberg. Elle devance l'Australienne Rachel Neylan et l'Italienne Elisa Longo Borghini.

Première Française, Edwige Pitel pointe à la 37° place....... snifffffff

(Vidéo) Mondiaux 2012 - Marianne Vos impériale

 

 Matej Mohoric, le Slovène, s'est imposé au sprint au sein d'un groupe de 56 coureurs. Au terme de 128,8 kilomètres, il obtient le titre mondial en devançant l'Australien Caleb Ewan et le Croate Josip Rumac. Thomas Boudat, le premier Français, est 7ème.

 

 Philippe Gilbert a remporté la course en ligne des championnats du monde. Le Belge a bâti son succès dans le Cauberg et s’est imposé en solitaire dans les rues de Valkenburg.

(Vidéo) Philippe Gilbert champion du monde

Sept ans après Tom Boonen, Philippe Gilbert a décroché un nouveau maillot irisé pour la Belgique. Le Wallon s’est montré impérial sur les 261 kilomètres de course, et notamment dans la dernière montée du Cauberg, située à deux bornes de l’arrivée. Le double vainqueur de l’Amstel Gold Race a placé une attaque tonitruante sur son terrain de jeu favori et a laissé sur place tous ses concurrents.

Philippe Gilbert impérial

Après le passage du Cauberg, le natif de Remouchamps a résisté sans grande difficulté au retour de ses poursuivants, s’est envolé vers la victoire et a enlevé l’un des plus beaux succès de sa carrière. En méforme depuis le début de saison, le coureur de la BMC a su retrouver son potentiel et ses meilleures jambes au bon moment, grâce à son passage sur la Vuelta où il s’est imposé à deux reprises.

Edvald Boasson Hagen, récent vainqueur du Grand Prix de Plouay, a décroché la médaille d’argent. Le Norvégien a devancé sur la ligne l’Espagnol Alejandro Valverde, qui a remporté sa quatrième médaille olympique, et l’Allemand John Degenkolb. Thomas Voeckler, premier français, a coupé la ligne en 7e position et Peter Sagan a échoué à une médiocre 14e place.

Voeckler dans l’échappée

Avant l’explication finale entre puncheurs, la course a été animée par une échappée d’une trentaine d’unités, formée à 90 kilomètres de l’arrivée et composée entre autres des Français Thomas Voeckler, Jérôme Coppel, Maxime Bouet, de l’Espagnol Alberto Contador, du Néerlandais Robert Gesink, des Belges Gianni Meersman et Bjorn Leukemans et du Britannique Jonathan Tiernan-Locke. Les fuyards n’ont jamais compté plus d’une minute d’avance sur le peloton et se sont faits reprendre à deux tours de l’arrivée.

Philippe Gilbert succède au Britannique Mark Cavendish, qui a abandonné la course après avoir roulé 100 km en tête de course.


Retour à l'accueil