Les spécialistes de la discipline se sont donc donnés rendez-vous ce week-end à Coxyde en Belgique, sur un circuit sablonneux très sélectif, qui nous a donné du spectacle et du suspens, en tout cas chez les juniors et espoirs, un peu moins chez les élites hommes et femmes, où la course a vite été prise en main par Vos et Albert.

 

Chez les Juniors, Mathieu van der Poel a rapidement donné le la et s’est finalement imposé en solitaire devant le Belge Wout Van Aert et le Français Quentin Jauregui. On retrouve également deux autres tricolores dans le TOP 10 avec Romain Seigle (9ème) et Victor Koretzky (10ème).

Le Néerlandais endosse pour la première fois le maillot de champion du monde.

Dernier tour en vidéo

Résumé vidéo

 

 

Dans la catégorie Espoirs, les Néerlandais sont à la fête. Après la victoire de Mathieu van der Poel ce matinLars van der Haar a remis ça cet après-midi chez les Espoirs. Accompagné par son équipier Michiel Van Der Heijden et le Belge Wietse Bosmans dans les derniers tours, le champion du monde 2011 s’est montré le plus véloce au sprint. Wietse Bosmans s’est emparé de la deuxième place. Le Français Arnaud Jouffroy, revenu sur le trio dans le dernier tour, n’a pas pu jouer sa chance au sprint ; il échoue au pied du podium. Le tricolore David Menut termine également dans le TOP 10 (9ème).

Lars van der Haar endosse le maillot de champion du monde pour la deuxième fois de sa carrière. Déjà vainqueur de la Coupe du monde 2011-2012, le coureur de la Rabobank-Giant Off-Road réalise une de ses plus belles saisons.

Dernier tour en vidéo

Résumé vidéo

 

 

Chez les Elites Dames, les Néerlandaises ont rapidement pris la course en main pour propulser leur leader Marianne Vos au sommet. La cycliste de l’équipe Rabo Women, imbattable depuis plusieurs mois, a montré l’étendue de son talent et s’est envolée vers la victoire. La reine du cyclo-cross a décroché son cinquième titre mondial.

La deuxième place s’est jouée au sprint. La Néerlandaise Daphny Van Den Brand a franchi la ligne devant la Belge Sanne Cant. Lucie Chainel-Lefèvre est la première française : elle s’est adjugé la 10ème place.

Pour l’instant, les Néerlandais font un sans faute. Sur trois courses – JuniorsEspoirs, Elites Femmes -, ils ont récolté 5 médailles dont 3 en or. Une domination incroyable. Néanmoins, ils ne devraient pas peser sur la course des Elites Hommes. A moins que…

Dernier tour en vidéo

Résumé vidéo

 

 

Chez les Elites hommes, Niels Albert s’est imposé en seigneur sur le circuit de Coxyde. Dès le premier tour, le Belge a donné le la et s’est isolé en tête de course. Personne n’a réussi à accrocher sa roue, pas même le double champion du monde Zdenek Stybar. Le Prince des sables n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Ces derniers ont vite compris qu’ils devaient se battre pour la médaille d’argent.

Rob Peeters et Kevin Pauwels terminent respectivement aux 2ème et 3ème places. Ils n’étaient pas les plus forts, mais ils se sont montrés les plus malins. Sven Nys échoue à la 7ème place et Zdenek Stybar, anéantit dès le premier tour, à la 13ème.

Les Belges ont dominé ce championnat du monde. Ils occupent les 7 premières places du classement général. On ne peut pas en dire autant des Français. Le premier coureur tricolore n’est autre que Steve Chainel, qui a terminé au pied du TOP 10. Francis Mourey est 12ème et lechampion de France Aurélien Duval, 14ème.

Dernier tour en vidéo

Épreuve en intégralité

Résumé vidéo

Retour à l'accueil